TUMO Paris

Masterlab – Voyage en réalité virtuelle à bord d’une TUMObile !

Pendant les vacances de Pâques, nos étudiant·es se sont envolé·es pour une semaine d’aventure numérique au cœur de la réalité virtuelle ! Lors de ce Masterlab piloté par notre expert Olivier Manas, les jeunes ont pris les commandes des TUMObiles pour créer et développer des paysages à 360° et ainsi nous faire voyager dans les mondes merveilleux qu’iels ont créés.

D’un monde à l’autre – de la réalité à la réalité virtuelle – il n’y a qu’un pas. Et ce pas, à TUMO Paris 1, il s’appelle « TUMObile. » Si ces postes de travail futuristes transportent chaque semaine nos étudiant·es dans des modules d’Autoformation, ils se sont, pour l’occasion, transformés en machines à explorer à la réalité virtuelle pour aider à remplir la mission que nous avions confiée aux participant·es : concevoir en seulement quatre jours des paysages à 360° dans lesquels nous pourrions voyager.

D’abord, par groupes de deux, les élèves ont esquissé les contours des mondes virtuels qu’iels souhaitent créer. Ensuite, iels ont développé leurs ambiances – parfois nordique, parfois spatiale, parfois paradisiaque – et leurs trajets – qu’ils soient sous-marins, à la vitesse de la lumière ou contemplatifs. Enfin, à tour de rôle, les équipes se sont consacrées à concrétiser pendant de longues heures leurs esthétiques visuelles et leurs éléments animés.

Pour cela, les étudiant·es se sont muni·es des casques VR et ont plongé dans leurs espaces 3D afin de dessiner, via le logiciel QUILL, les éléments qui allaient les composer. Pendant ce temps, les autres binômes n’ont pas chômé. Au centre de contrôle, sur leurs TUMObiles, les groupes ont dessiné des storyboards, cherché des sons et des bruitages, croqué des esquisses… En somme, iels ont travaillé collectivement dans l’ombre et dans la VR afin que leurs mondes puissent être réalisés le soir du grand décollage ; le soir de notre grande restitution.

Lors de celle-ci, les familles ont donc été les premier·ères passager·ères à voyager à destination de ces nouveaux mondes à bord de nos TUMObiles. Si quelques turbulences ont eu lieu (les excursions en réalité virtuelle sont déboussolantes et tant mieux), tou·tes sont arrivé·es à bon port et avec une certaine stupéfaction. Ainsi, l’immersion est réussie. Et la mission accomplie.


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.