Être exposé à différents artistes, à l’histoire de la peinture et du dessin, tout en développant au maximum son propre style. Acquérir les compétences sur Photoshop, mais faire beaucoup de dessins à main levée pour fabriquer ses personnages, comprendre le noir et blanc et… la couleur, toutes les couleurs : ce sont les défis de ce parcours où les étudiants dessinent toujours plus, afin de trouver leur expression personnelle.

Il s’agit d’aider des étudiants à trouver leur voie – le reste n’est qu’un moyen d’y parvenir. Alors, découvrons ce que cela implique !

Le programme d’apprentissage TUMO est composé d’activités en Autoformation, de Labs et de Masterlabs. Les 3 niveaux sont dispensés sous forme de Labs.

Niveau I

Les étudiant·e·s s’initient aux proportions du corps humain à travers des exercices d’observation et la découverte des règles d’anatomie. Il·elle·s dessinent manuellement afin d’acquérir de solides bases graphiques et de découvrir leur propre style, puis commencent à explorer les nombreux outils Photoshop. Des incursions dans le monde du dessin numérique et traditionnel leur permettent de nourrir la création de leurs personnages et de créer une galerie de figures variées.

Lab Dessin niveau 1
Dessin réalisé par l’étudiante TUMO Paris Charline Ricci à l’aide du logiciel professionnel Photoshop.

Niveau II

Les étudiant·e·s retrouvent leurs personnages créés précédemment et explorent les moyens plastiques permettant d’y insuffler la vie. Sur papier et sur tablette graphique, grâce au logiciel Photoshop, il·elle·s apprennent à donner du relief à leurs personnages en y ajoutant ombres et lumières, découvrent la richesse des couleurs et des textures, avant de les recréer dans des poses en mouvement.

Lab Dessin niveau 2
Dessin réalisé par l’étudiante TUMO Paris Ludmilla Cheklit à l’aide du logiciel professionnel Photoshop.

Niveau III

Que raconte un personnage sans narration ni mise en scène ? Ce dernier niveau de Lab est l’aboutissement des précédents : les étudiant·e·s appréhendent cette fois leurs personnages à travers la composition d’une image à l’intérieur d’un cadre. Il·elle·s créent une planche de bande dessinée en inscrivant leurs figures dans des décors, et complètent leurs acquis sur le logiciel de traitement d’images Photoshop.